Vendredi 12 octobre 5 12 /10 /Oct 15:33

   Tout d'abord bienvenue sur mon blog. Je me présente a vous tous, voyageurs interstellaires du net. Je vous ouvre les portes d'une passion qui a une très grande place dans ma vie et sans qui je ne pourrais pas me lever tous les matins : La Musique.
Je suis un grand amateur de rock, de blues et de jazz. J'éspère qu'au travers de ce bog vous pourrez découvrir le monde dans lequel je vis la moitié de ma vie ainsi que de nouveaux artistes ou des informations sur des artistes que vous avez déja rencontrés auparavant.
Je vous souhaite une bonne visite sur ce blog en esperant que vous prendrez autant de plaisir à le lire que j'en prends pour le confectionner.
N'hésitez pas à laisser des commentaires pour exprimer ce que vous pensez car après tout. La musique n'est qu'une question de sentiments personnels, d'émotions et peut-être même finalement de magie.
Les articles que je vais vous présenter ici ne sont pas classés, ne sont pas triés puis regroupés. Ils sont le simple reflet des artistes qui comptent et qui chaque jour me donne l'envie d'écrire leur vie pour en faire bénéficier les autres ainsi que leur faire partager ma passion.

Je vais aussi faire dans le très old' school niveau vidéos. Je sais très bien que tout blog actuel se doit de poster des vidéos sur ses pages mais j'ai choisit d'établir des liens avec mon compte dailymotion midnight_maraudeur. Vous trouverez donc des liens vous menant aux vidéos correspondantes aux artistes présents ici. J'espere ainsi que vous pourrez regarder et ecouter les artistes que vous ne connaissez pas ou que vous avez tout simplement envie d'entendre.

En tout cas bonne lecture a tous, ou bonne visualisation si vous vous retrouvez sur dailymotion.
                                 
                                                                                 Midnight Maraudeur

Par Midnight Maraudeur
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Vendredi 12 octobre 5 12 /10 /Oct 15:48

U2

    Alors on va commencer par un des groupes dont les chansons me touchent le plus et m'ont le plus souvent touchées dans ma vie. Vous connaissez surement deja tous U2, un des très grands groupes de l'histoire de la musique.
Pour moi U2, ca représente énormément de souvenirs, de frissons, des concerts énormes, un message vibrant, un leader charismatique et des images merveileuses. Quand je pense U2, je pense evidemment a un concert qui m'a apparu plus qu'extraordinaire qui est bien sur ZooTv Live In Sidney en 1993 que je qualifierais d'un des plus grands concerts que j'ais pu voir de toute ma vie (en dvd ^^). Je pense aussi à Miss Sarajevo, une chanson qui a bercé toute mon enfance et la vie de ma mère avec. Tellement de chansons qui ont marquées ma vie et que je ne suis pas prêt d'oublier.
Je vous laisse maintenant a ma première création qui m'a pris bien du temps. En esperant que vous aurez le courage de tout lire.

    

178937267-small.jpg

    A la manière des Beatles ou des Rolling Stones, les quatre Irlandais de U2 sont devenus en quelques années l'un des plus grands groupes de rock du monde.

    Adeptes des grosses machines scéniques, réunissant des dizaines de milliers de personnes dans les stades, flirtant parfois avec la mégalomanie, mais toujours avec une forte conscience artistique, les quatre garçons de U2 n'en sont pas moins des musiciens de talents, traversant les modes et les continents sans se soucier des années ni des styles musicaux.

    Alors qu'ils s'apprêtent à sortir un nouvel album (fin 2008) dont nous ne connaissons pas encore le nom, revenons sur une carrière hors du commun...

    U2, c'est d'abord pour moi la réunion de quatre talents, l'osmose parfaite et complémentaire entre quatre amis. Fait rare dans le milieu: rien n'a jamais altéré le ciment du groupe. Depuis ses débuts en 1978, U2 est toujours resté soudé, résistant aux tempêtes. Une résistance à faire pâlir plus d'un groupe.

    U2 c'est avant tout son leader charismatique Bono, né Paul Hewson le 10 mai 1960 à Dublin. Adolescent romantique et perturbé (la mort de sa mère pose en lui les bases d'une sensibilité exacerbée), il fonde en 1976 un groupe de rock, avec ses amis de lycée Adam Clayton, Larry Mullen Junior et Dave Evans dit The Edge. De ces années post-adolescentes naissent le surnom de Bono - du nom d'un magasin de musique que le jeune homme fréquentait assidûment - et la solide amitié qui désormais réunit les quatre compères. Ils fondent ensemble Feedback, qui devient rapidement U2, allusion à l'avion espion britannique abattu en 1972 sur le sol soviétique.

    En 1978, U2 assure les premières parties des Stranglers et des Virgin Prunes, et enregistre ses premiers titres en studio. Le premier 45 tours du groupe, U2-3, sort à l'automne 1979, puis débouche sur une série impressionnante de concerts pour un groupe de cette envergure.
Grâce à leur deuxième 45 tours, Another Day, paru chez CBS en février 1980, les quatre garçons signent chez le prestigieux label au palmier Island Records. Le premier album sort, quant à lui, en octobre de la même année sous le nom de Boy.

    Si October, le deuxième album sorti en octobre 1981 confirme la qualité musicale du groupe, c'est surtout le troisième album War et ses singles New Year's Day, Sunday Bloody Sunday et Two Hearts Beat As One, qui imposent définitivement U2 comme une des grandes valeurs des années 80.

    Les tournées sont gigantesques et conduisent les quatre amis de l'Australie au Japon, en passant par les Etats-Unis et l'Europe. Parallèlement à cette carrière grandissante, le groupe met un point d'honneur à défendre les valeurs qui lui sont chères. 

    U2 groupe à message? Sans aucun doute tant la qualité de leurs textes et leurs efforts de communication provoquent une communion sans précédent avec le public et les médias. Ainsi participent-ils régulièrement à des oeuvres caritatives ou de soutien (Self Aid, Amnesty International, Sarajevo, Tibet libre, Live Aid, création de Mother Records pour les jeunes talents irlandais, ...). 

    Arretons nous un instant sur "The Joshua Tree". Cet album au titre et au design quasi-mystique marque en 1987 un tournant dans la carrière des U2. Plus acoustique (banjo, harmonica, guitares sèches, ...), plus mature aussi, il prouve que les quatre Irlandais savent se ressourcer et se diversifier, sans jamais perdre en qualité. C'est aussi l'époque à laquelle U2 se lance dans la superproduction scénique. Zoo TV est le nom de la tournée suivant la sortie d'Achtung Baby, et dont le nom préfigure le prochain album Zooropa en 1993. Sur scène, écrans géants, décorations extravagantes, mise en scène époustouflante, costumes et maquillage, le tout dans des stades pouvant accueillir des dizaines de milliers de personnes.

    Quand U2 se déplace, c'est désormais dans une sorte de gigantesque communion musicale avec son public dont personne ne sort indemne ! On leur reproche parfois leur mégalomanie. Ils répondent par un talent inégalable, des albums parfaits, un investissement dans le monde de l'art, de la culture, une conscience politique et écologique effrénée. Bref, U2 devient, à la manière desBeatles dans les années 60, LE porte-parole du rock mondial.

    Afin de faire un premier bilan de cette déjà longue carrière, le groupe sort fin 1998 sa première compilation: 1980-1990. Elle précède de peu le second volume 1990-2000, dont la sortie est prévue pour la fin de l'année 2002. Deux pavés monumentaux dans l'histoire du rock. A croire que U2 n'a écrit que des tubes: With Or Without You, Discotheque, New Year's Day, Sunday Bloody Sunday, Where The Streets Have No Name, The Fly, Desire, One, I Will Follow, Gloria, etc.

    Après vingt ans de carrière, personne ne peut nier l'influence des U2 dans le monde du rock. Chaque disque est attendu avec ferveur par des millions de fans. Célébrés par tous, du public aux journalistes, en passant par les personnalités les plus en vue (Bill Clinton, Kofi Anan, le Pape !), "la bande à Bono" reste une référence rarement contestée. 

    Solides et unis, les quatre Irlandais nous promettent encore de longues années de plaisir musical et artistique, comme si la sortie de 1990-2000 ne faisait que prolonger la vie du groupe. 2000-2010 ? 2010-2020 ? A l'heure où les Rolling Stones fêtent leur quarante ans de carrière, une envieuse perspective s'ouvre pour U2...

                                                                                                                  M M

u2-biography.jpg

Vous pouvez admirer le talent de U2 en live sur une video que j'ai fabriquée, certes un peu à la va-vite, sur "Running To Stand Still" ici.

 Lien vers Dailymotion. U2 - Running To Stand Still
 Lien vers Dailymotion. U2 - Discours De Bono + One
Par Midnight Maraudeur - Publié dans : Rock - Rock/Pop
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Vendredi 12 octobre 5 12 /10 /Oct 16:08

    Il me fallait evidemment évoquer le nom de Stevie Ray Vaughan dans ce blog. Stevie Ray Vaughan c'est LE guitariste qui me fait le plus voyager. Non pas uniquement parcequ'il est exceptionnel, mais parceque ces morceaux m'inspire, me transportent au delà de ce que l'on peut voir et entendre chaque jour. Il est pour moi, l'un des guitaristes les plus talentueux que notre mère la terre nous est apporté...


stevie-ray-vaughan04.jpg Après avoir joué dans plusieurs groupes, cet américain natif de Dallas
forme à la fin des années 1970 le groupe Double Trouble avec le batteur Chris Layton et le bassiste Tommy Shannon. Il attire rapidement l'attention de David Bowie et Jackson Browne, et est engagé comme guitariste pour certains de leurs albums. Bowie repère Stevie Ray pour la première fois au Montreux Jazz Festival (considéré alors comme l'un des plus grands festivals rock, blues et jazz du monde) et le fait jouer sur son album Let's Dance en 1983.

Le premier album de Stevie Ray Vaughan & Double Trouble, Texas Flood, sort en 1983 et sur lequel figure le morceau Pride And Joy qui rentre dans le top 20 américain de l'époque. Les albums suivants, Couldn't Stand the Weather (1984) et Soul to Soul (1985), connaissent un succès similaire.

Stevie Ray Vaughan se rend célébre aussi par son jeu de scéne. Il se présente vetu a la manière d'un cowboy moderne, avec bottes et chapeau, et reprend à son compte des figures de style rendues célébres par Jimi Hendrix, comme jouer de la guitare avec les dents ou derrière la tête, dans le dos, etc... Il reprend aussi des morceaux de son illustre prédécesseur, comme Voodoo Child ou encore Little Wing dont son adapatation peut donner des envies de voyages ou des frissons au coeur les plus durs.

Aux prises avec la drogue et l'alcool au milieu des années 80, il commence une cure de désintoxication en Géorgie. Comme beaucoup d'artistes et génies du rock psychédéliques, Stevie Ray n'échappe au piège numéro 1.

Pour son retour, il enregistre l'album In Step en 1989, qui remporte le Grammy Awards Du Meilleur Disque De Blues Contemporain.

Son retour sur le devant de la scène fut malheureusement de courte durée, puisque Stevie Ray Vaughan périt le matin du 27aout 1990
dans un accident d'hélicoptère dû au brouillard, près de East Troy dans le Wisconsin. Il revenait alors de Alpine Valley, une salle de concert où il avait joué plus tôt dans la soirée en compagnie de Robert Cray, Eric Clapton et Buddy Guy.

Family Style,
un album en duo avec son frère Jimmie Vaughan (lui aussi guitariste de blues-rock et ancien membre du groupe The Fabulous Thunderbirds), sort en septembre 1990 après la mort de Stevie, est un succès populaire. En 1991 The Sky is Crying est le premier d'une longue série d'albums posthumes à succès. Jimmie Vaughan co-écrivit et enregistre par la suite une chanson en hommage à son frère et aux autres guitaristes de blues disparus intitulée Six Strings Down.

Stevie Ray Vaughan est enterré au "Laurel Land Memorial Park", Dallas, Texas. 
                                                        
                                                                                                                                M M

Par Midnight Maraudeur - Publié dans : Blues
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mardi 23 octobre 2 23 /10 /Oct 21:34
    Alors Jeff Buckley est présent sur mon blog c'est évident. Comment évoquer le long voyage qu'est le mien a travers le monde merveilleux de la musique sans l'évoquer. Quand je pense à Jeff Buckley et à ses chansons, de nombreuses émotions s'emparent de moi. Des chansons remplies de sentiments très forts qui peuvent boulverser les plus insensibles. Je pense aussi à un live magnifique qui me fait toujours autant rêver jour après jour : Live at Sin-é. Pour toutes ce magnifiques découvertes je ne peux pas créer cet article sans remercier Romain, un ami très cher qui m'a fait découvrir en quelque sorte toutes les merveilleuses choses que Buckley pouvait vehiculer.
   Voila, ici s'arrete mon expérience personelle a propos de Jeff Buckley. Je vous laisse apprecier une courte biographie de ce personnage fantastique en esperant que vous apprécierez l'effort.

buckley-jeff.jpg

 

   "Jeff Buckley était jeune et beau. Il avait du talent, peut-être même un don. Il était un Dieu, un jeune Dieu directement descendu de l'Olympe. Comme un feu-follet, sans crier gare. Mais il était un Dieu complexe, torturé, terriblement humain. Un Dieu mortel aussi. Avec le drame à fleur de vie. Bref, un artiste. Hommage."(Yves Bongarçon, Rocksound n°49)

   Né en 1966 dans le comté d'Orange en Californie, Jeff Buckley a émergé sur la scène avant-gardiste de New York dans les années 90 comme l'un des musiciens les plus remarquables de sa génération. Son premier enregistrement (le 4 titres Live at Sin-e) a été enregistré en décembre 1993. (Columbia Records pour les Etats-Unis et Big Cat Records pour l'Europe. Cet EP contenait deux reprises (Edith Piaf "Je n'en connais pas la fin" et Van Morrison "The Way young Lovers Do"et deux titres originaux ("Mojo Pin" et "Eternal Life"). Jeff commence alors une tournée en Amérique du Nord, en Angleterre, en France et en Hollande en tant qu'artiste solo accoustique et électrique.

   En 1993, Jeff Buckley entre en studio avec son groupe Mick Grondhal (basse) et Matt Johnson (batterie) avec le producteur Andy Wallace (Nirvana, Garbage, Smashing Pumpkins,...). Ils enregistrent alors les sept titres qui composeront l'album Grace ("Mojo Pin", "Grace", "Last Goodbye", "So Real", "Lover, You Should Have Come Over", "Eternal Life" et "Dream Brother") ainsi que les trois reprises ("Lilac Wine" de J. Shelton, "Hallelujah" de Léonard Cohen et "Corpus Christi Carol" de Benjamin Britten). Michael Tighe joint alors le groupe en tant que guitariste et co-auteur.

   En 1994, Jeff Buckley commence sa tournée en Amérique du Nord (Du 15 janvier au 5 mars) puis en Europe (du 11 au 22 mars). Son Peyote Radio Theatre Tour le propulse encore sur la route de juin à août. Le 23 août 1994, l'album Grace sort. Le même jour, Jeff Buckley et son groupe démarre la tournée Européenne 1994 à Dublin qui se terminera le 22 septembre. Le groupe se produit encore aux Etats-Unis d'octobre à décembre.

   Le jour de l'an 1995, il lit un poème à l"annual St. Mark's Church Marathon Poetry Reading. Deux semaines plus tard, il reprend sa tournée en commencant par le Royaume-Uni (Dublin, Bristol et Londres) avant d'entamer la grosse partie de sa tournée qui comprend le Japon, la France, l'Allemagne, l'Italie, la Hollande, la Belgique du 29 janvier au 5 mars. Le 13 avril, il reçoit le prestigieux "Grand Prix International du Disque - Académie Charles Cros - 1995", prix attribué par un jury composé de producteurs, de journalistes, du président de France Culture et de professionnels de l'industrie musicale. Ce prix avait auparavant été décerné à Edith Piaf, Jacques Brel, Yves Montand, Georges Brassens, Bruce Springsteen, Léonard Cohen, Bob Dylan, Joan Baez et Joni Mitchell. Il reçoit aussi un disque d'or en France encore. Buckley commence alors le Spring Tour 1995 aux Etats-Unis d'avril à juin. Le groupe part alors pour six concerts en Australie du 28 août au 6 septembre 1995. En novembre, Jeff Buckley fait deux concerts surprises solo au Sin-e. Pour le jour de l'an il se produit au New-York's Mercury Lounge.

   Jeff Buckley et son groupe retourne alors en Australie pour recevoir un récompense d'or suite à sa tournée Hard Luck Tour qui a durée de février à mars 1996. Matt Johnson quitte le groupe après cette tournée. De mai à décembre 1996, Jeff Buckley se produit par surprise dans différents lieux aux Etats-Unis. En décembre il entame son Phantom Solo Tour, une série de concerts surprises où il s'est produit sous différents noms : The Crackobats, Possessed By Elves, Father Demo, Smackrobiotic, Crit Club, Topless America, Martha & the nicotines, A Puppet ShowNamed Julio.

   Le 9 février 1997, Parker Kindred fait son premier concert avec le groupe au Arlene's Grocery de New York. Le groupe entre alors au studio Barrister de Memphis. Le dernier concert de Jeff Buckley sera celui du 26 mai 1997. Jeff Buckley disparait le jeudi 30 mai du côté du port fluvial de Memphis alors qu'il nageait dans le Mississippi. Le 4 juin, son corps est retrouvé et identifié par son manager Gene Bowen. La cause exact sera donnée par Keith Foti, un ami de Jeff Buckley qui a déclaré que Jeff Buckley qui nageait habillé, avait été emporté par une vague crée par un bateau.

   Par son album Grace, Jeff Buckley avait réussi à sortir de l'ombre de son père, Tim Buckley, un célèbre chanteur des années 70 mort en 1975 à l'age de 28 ans des suites d'une overdose. Jeff Buckley n'avait rencontré qu'une fois son père, le temps d'un week-end, deux mois avant la mort de celui-ci mais on ne peut s'empêcher de les comparer de part leur ressembalnce physique extraordinaire et troublante..En un album, Jeff est parvenu à laisser une trace dans l'histoire musicale par ses textes et l'harmonie de sa voix et de sa musique.

   Le 7 mai 1998 sort son album posthume SKETCHES for My Sweetheart The Drunk un double album (21 titres) d'une qualité exceptionnelle et qui ne peut que faire regretter sa disparition tant son avenir était prometteur.

                                                                                                                                                                M M

Lien vers Dailymotion Grace Live At Sin-E - Jeff Buckley
Lien vers Dailymotion So Real/Last Goodbye - Jeff Buckley
Par Midnight Maraudeur - Publié dans : Acoustic - Soft Rock
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires

Rechercher

Présentation

Recommander

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Derniers Commentaires

overblog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus